Les Presses universitaires de l’IPC

Diffusion par Vrin
Depuis octobre 2013, l’IPC dispose de son propre service d’édition. Le travail éditorial des publications des Presses universitaires de l’IPC est donc réalisé en interne, et non plus en association avec d’autres éditeurs, comme c’était le cas avec L’Harmattan ou Parole et Silence.
On reconnaît les nouvelles publications à leurs couvertures colorées ! Déjà 7 titres publiés depuis la rentrée 2013 !
Les projets sont nombreux et variés : ouvrages fondamentaux, thèses, essais de philosophie (...)

Ontologie du tragique et question de Dieu

Le temps, dans le sens élucidé par Heidegger, est-il la condition de possibilité de toute manifestation, et la plus originaire ? La manifestation de l’être est-elle nécessairement tragique, à-la-mort, ou bien y a-t-il une manifestation infinie, et laquelle ? La tragédie du savoir ignorant ses limites a déjà été pensée par Hegel, mais Heidegger a contesté la possibilité d’un savoir absolu prétendant la surmonter. Comment expliquer néanmoins « l’appel » persistant à chercher « le Mot unique » pour (...)

Jean-Paul II, héritage et fécondité

Le présent ouvrage, sous la direction de Michel BOYANCÉ, est issu d’une série de conférences données un an après la mort du Saint-Père pour revenir sur un pontificat extrêmement riche, non pas pour en explorer tous les aspects, mais essentiellement pour livrer un témoignage, celui de philosophes laïcs, issus de l’IPC ou enseignant au sein de cette même Faculté.
Thibaud COLLIN nous décrit ainsi la théologie politique contenue dans Mémoire et identité, le dernier ouvrage de Jean-Paul II.
Bruno COUILLAUD (...)

Critique de la Critique de la raison pure de Kant

Critiquer Kant ? C’est remettre son œuvre majeure, la Critique de la raison pure, face à son intention initiale, et lui appliquer le projet critique qu’elle expose. C’est en approfondir la compréhension en la resituant dans son contexte philosophique, et en s’efforçant de pénétrer son argumentation. C’est surtout analyser, avec Kant, la nature et les possibilités de la connaissance humaine, en cherchant, à travers les thèses qu’il développe, ce qui rejoint notre expérience. C’est faire de son (...)

La philosophie à l’heure du concile

Dans cet ouvrage sous forme de dialogue, initialement paru en 1965, les auteurs présentent la philosophie comme une recherche rationnelle et adhèrent à un réalisme complet. À l’occasion des débats conciliaires, ils montrent comment cet ancrage, grâce à la tradition à laquelle a été fidèle Thomas d’Aquin, peut procurer la base d’une vraie sagesse. Ils rejoignent ainsi le souci de l’ouverture au monde qui était celui du Concile, tout en fournissant des instruments philosophiques de discernement. Les (...)

Hommes, femmes, entre identités et différences

La question de savoir s’il y a bien une identité masculine et une identité féminine est au cœur des débats de société actuels. L’arrivée dans le grand public du concept de genre accroît les interrogations. Cet ouvrage veut éclairer la question en précisant les sens de ce mot, les utilisations qui en sont faites (scientifiques, philosophiques), ainsi que les dérives et confusions possibles, largement répandues. L’originalité de cette approche est de montrer que, loin de remettre en doute la nature (...)

Personne qui es-tu ?

La dignité de la personne humaine est aujourd’hui au cœur de tous les débats sociétaux. L’intensité des affrontements intellectuels ne rend que plus urgente la réflexion sur son fondement, et sur ce qui permet la reconnaissance mutuelle des personnes en tant que telles. Ainsi, les questions « qu’est-ce qu’une personne ? » et « qui est une personne ? » s’appellent l’une l’autre. C’est à cette exigence que l’on tente de répondre ici, en référence à des philosophes majeurs de la modernité, dont la (...)